PARI QUARTE

 

Article 63

Pour certaines épreuves désignées sur le programme officiel, des paris dénommés « Quarté » peuvent être organisés. Ces paris sont spécifiques au Pari Mutuel Urbain et sont recueillis exclusivement dans  les postes d’enregistrement du Pari Mutuel Urbain Marocain.

Un pari « Quarté » consiste à désigner quatre chevaux d’une même course et à préciser leur ordre de classement à l’arrivée.

Une combinaison de quatre chevaux s’entend comme l’ensemble des vingt-quatre permutations possibles de quatre chevaux. Dans une arrivée normale, l’une de ces permutations correspond à l’ordre exact d’arrivée et les vingt-trois autres permutations à l’ordre inexact d’arrivée.

Un pari « Quarté » est payable si les quatre chevaux choisis occupent les quatre premières places de l’épreuve. Il donne lieu à un rapport dit «  dans l’ordre exact » si l’ordre stipulé par le parieur est conforme à l’ordre exact d’arrivée de l’épreuve. Il est payable à un rapport dit  «  dans l’ordre inexact » ou « de base » lorsque l’ordre d’arrivée stipulé par le parieur est différent de l’ordre d’arrivée de l’épreuve.

Chaque cheval participant à la course est traité séparément dans la détermination des combinaisons payables.

Article 64. Limitation des enjeux.

Un même parieur ne peut engager soit dans un seul, soit dans plusieurs postes d’enregistrement, sur un même « Quarté » unitaire, y compris ceux englobés dans une formule « combinée » ou « champ », un enjeu total supérieur à vingt fois l’enjeu minimum fixé pour le pari unitaire. En cas de non-observation de cette disposition, les contrevenants se verront refuser le règlement de leurs paris en application de l’article 8 du présent règlement.

 

Article 65. Dead heat.

Dans le cas d’arrivée « dead heat », les combinaisons payables sont les suivantes:

a)      Dans le cas de « dead heat » de quatre chevaux ou plus classés à la première place, les combinaisons payables du pari « quarté » sont les combinaisons des chevaux classés premiers pris quatre à quatre. Pour  chaque combinaison il y a un rapport unique pour les vingt-quatre ordres de classement possibles des quatre chevaux entrant dans la même combinaison.

b)    Dans le cas de « dead heat » de trois  chevaux classés à la première place et d’un ou plusieurs chevaux à la quatrième place, les combinaisons payables du pari « Quarté » sont les combinaisons des trois chevaux classés à la première place avec chacun des chevaux classés quatrièmes.

 Pour chaque combinaison, l’ordre exact comporte les six permutations dans lesquelles les chevaux classés premiers ont été désignés aux trois premières places.

Pour chaque combinaison, l’ordre inexact comporte les dix-huit permutations dans lesquelles l’un quelconque des chevaux classés premiers à été désigné à la quatrième place.

 

c)   Dans le cas de « dead heat » de deux chevaux classés à la première place, et de deux chevaux ou plus classés à la troisième place. Les combinaisons payables du pari « Quarté » sont les combinaisons des deux chevaux classés à la première place avec les chevaux classés à la  troisième place pris deux à deux.

Pour chaque combinaison, l’ordre  exact comporte les quatre permutations dans lesquelles les deux chevaux classés  premiers ont été désignés aux deux premières  places.

Pour chaque combinaison, l’ordre inexact comporte les vingt permutations dans lesquelles l’un quelconque des chevaux classés premiers occupe soit la troisième, soit la quatrième place.

 

d)  Dans le cas de « dead heat » de deux chevaux classés à la première place, d’un seul cheval classé troisième et de un ou plusieurs chevaux classés à la quatrième place, les combinaisons payables du pari « Quarté » sont les combinaisons des deux chevaux classés à la première place avec le cheval classé troisième et avec chacun des chevaux classés quatrièmes.

Pour chaque combinaison, l’ordre exact comporte les deux permutations des chevaux classés premiers, désignés à la première et à la deuxième place, avec le cheval classé troisième désigné à la troisième place.

Pour chaque combinaison, l’ordre inexact comporte les vingt-deux permutations dans lesquelles l’un quelconque des chevaux classés premiers occupe soit la troisième, soit la quatrième place, ou dans lesquelles les chevaux classés troisième et quatrième ont été désignés dans leur ordre inverse de classement.

e)  Dans le cas de  «dead heat » de trois chevaux ou plus à la deuxième place, les combinaisons payables, du pari « Quarté » sont les combinaisons du cheval classé premier avec  chacun des chevaux classés deuxième pris trois à trois.

Pour chaque combinaison, l’ordre exact comporte les six permutations dans lesquelles le cheval classé premier a été désigné à la  première place.

Pour chaque combinaison, l’ordre inexact  comporte les dix-huit permutations dans lesquelles le cheval  classé premier est désigné soit à la deuxième soit à la troisième, soit à la quatrième place.

f)      Dans le cas de « dead heat » de deux chevaux  classés deuxième et d’un ou plusieurs chevaux classés quatrièmes, les combinaisons payables du pari « Quarté » sont les combinaisons du cheval classé premier avec les deux chevaux classés deuxième et avec chacun des chevaux classés quatrièmes.

Pour chaque combinaison, l’ordre exact comporte les deux permutations dans lesquelles le cheval, classé premier a été désigné à la première place et le cheval classé quatrième désigné à la quatrième place.

Pour chaque combinaison l’ordre inexact comporte les vingt-deux permutations dans lesquelles le cheval classé premier a été désigné soit à la deuxième, soit à la troisième, soit à la quatrième place, ou encore dans lesquelles le cheval classé quatrième a été désigné soit à la première, soit à la deuxième, soit à la troisième place.

g) Dans le cas de « dead heat » de deux chevaux ou plus classés à la troisième place, les combinaisons payables du pari « Quarté » sont les combinaisons du cheval classé premier et du cheval classé deuxième avec les chevaux classés troisièmes pris deux à deux.

Pour chaque combinaison, l’ordre exact comporte les deux permutations dans lesquelles le cheval classé premier a été désigné à la première place et le cheval classé deuxième a été désigné à la deuxième place.

Pour chaque combinaison, l’ordre inexact comporte les vingt-deux permutations dans lesquelles le cheval classé premier, occupe soit la deuxième, soit la troisième, soit la quatrième place, ou dans lesquelles le cheval classé deuxième occupe soit  la première, soit la troisième, soit la quatrième place.

h)  Dans le cas de « dead heat » de deux chevaux ou plus classé à la quatrième place, les combinaisons payables du pari « Quarté » sont les combinaisons du cheval  classé premier, du cheval classé deuxième et du cheval classé troisième  avec chacun des chevaux classés quatrièmes.

Pour  chaque combinaison, l’ordre exact comporte les quarte chevaux de l’arrivée classés  dans l’ordre exact.

Pour chaque combinaison, l’ordre inexact  comporte les vingt-trois permutations dans lesquelles l’un quelconque des quatre  chevaux n’a pas été désigné à son rang de classement à l’arrivée.

Article 66 : Chevaux non-partants.

a) Sont remboursées les combinaisons « Quarté » dont les quatre chevaux n’ont pas pris part à la course.

b) Lorsqu’une combinaison « Quarté » comporte trois chevaux non-partants parmi les quatre  chevaux désignés, le pari est  traité comme un pari « simple gagnant » sur ce quatrième cheval. Il est réglé à un rapport spécial défini à l’article 82 ci-dessous, sous réserve que ce cheval soit classé premier à l’arrivée de la course. En aucun cas un rapport spécial n’est réglé aux combinaisons comportant trois chevaux non-partant  et un cheval faisant écurie avec l’un des chevaux classés premiers.

c)    Lorsqu’une combinaison « Quarté » comporte deux chevaux non-partants parmi les quatre chevaux désignés le pari est traité comme un pari « couplé gagnant » sur les deux chevaux ayant participé à la course. Il est réglé à un rapport spécial  défini à l’article 69ci-dessous, sous réserve que les deux chevaux aient été classés aux deux premières places de l’épreuve, sans tenir compte de leur ordre respectif d’arrivée.

d) Lorsqu’une combinaison « Quarté » comporte  un cheval  non-partant parmi les quatre chevaux désignés le pari correspondant est traité comme un pari de combinaison à trois chevaux, sans ordre d’arrivée stipulé sur les trois chevaux ayant participé à la course. Il est réglé à un rapport spécial défini à l’article 69 ci-dessous, sous réserve que les trois chevaux aient été classés aux trois premières places de l’épreuve, sans tenir compte de leur ordre respectif d’arrivée.

e) Toutefois, les règles de traitement énoncées aux paragraphes b) ,c) et d) ci-dessus ne s’appliquent pas aux formules « champ total de trois chevaux de base », « champ total de deux chevaux de base »  et « champ total d’un cheval de base », prévues à l’article 70 ci-après et dont les chevaux  de base sont tous  non-partants. Dans ces cas, les formules correspondantes  sont remboursées.

Article 67 :  Calcul des rapports.

Le montant des paris remboursés et des prélèvements légaux est défalqué du total des enjeux.

Après déduction du montant des paiements effectués  sur les paris traités selon les règles énoncées aux paragraphes b) c) ou d) de l’article 66 ci-dessus et l’article 69, on obtient la masse à partager. Le calcul  des rapports nets  s’effectue comme suit :

1 Cas d’arrivée normale :

Dans le cas d’une seule permutation dans l’ordre exact d’arrivée et de vingt-trois permutations donnant droit au rapport de base 40% de la masse à partager est  affectée au calcul dans l’ordre exact ; 60%  de la masse à partager est affectée au calcul du rapport dans un ordre inexact.

Chacune de ces parties est à son tour répartie au prorata du nombre de mise sur la permutation dans l’ordre exact pour donner le rapport net dans l’ordre exact et du nombre de mise sur les permutations dans un ordre inexact pour donner le rapport net de base, sous réserve des dispositions de l’article 68 ci-dessous.

2 Cas d’arrivée « dead heat » :

a)    Dans le cas de « dead heat » à la première place de quatre chevaux ou plus. La masse à repartir ainsi obtenue est divisée en autant de parties égales qu’il y a de  combinaisons payables différentes par les chevaux qui les composent.

Chacune de ces parties est ensuite répartie au prorata du nombre de mises sur chaque combinaison payable, chacune de celles-ci regroupant les vingt-quatre permutations des quatre chevaux entrant dans la combinaison. Les quotients ainsi obtenus constituent les rapports nets à payer pour chacune des combinaisons payables.

 

b)    Dans les autres cas de « deat heat », la masse à répartir ainsi obtenue  est divisée en autant de parties égales qu’il y a de combinaisons payables différentes par les chevaux qui les composent. 

40% de chacune de ces parties est affecté aux permutations dans l’ordre exact ; 60% est affecté aux permutations dans un ordre inexact.

Chacune de ces parties est ensuite repartie au prorata du nombre de mise sur les permutations correspondantes. Les quotients ainsi obtenus, constituent les rapports nets à payer, sous réserve des dispositions de l’article 68 ci-dessous.

3 . Rapport minimum dans l’ordre inexact :

a)    Si l’application des règles énoncées aux paragraphes 1 et 2  ci-dessus conduit à un rapport dans l’ordre inexact inférieur à 1,10 DH, il est  fait application de l’article 18.

b)  Dans le cas visé au paragraphe a) ci-dessus, les dispositions de l’article 68 ci-dessous ne sont pas applicables.

 

Article 68 :  proportions minima des  rapports

a)  Dans  le cas d’une arrivée normale et dans le cas d’arrivée « dead heat »   prévu au paragraphe h) l’article 65 ci-dessus, pour chaque combinaison des mêmes quatre chevaux, le rapport net payé à la permutation dans l’ordre exact doit être au moins égal à douze fois le rapport net payé aux permutations dans un ordre inexact.

Si cette condition n’est pas satisfaite par l’application des règles de calcul des rapports énoncées à l’article 67ci-dessus, la totalité de la masse à partager est répartie uniformément entre toutes les permutations payables, en affectant du coefficient douze le nombre de mises sur la permutation dans l’ordre exact et du coefficient un le nombre de mises sur la permutation dans un ordre inexact. On obtient ainsi le rapport de base net des permutations des quatre chevaux dans un ordre inexact.

Le rapport net payé à la permutation dans l’ordre exact est alors égal à douze fois le rapport de base net payé aux permutations des mêmes quatre chevaux dans un ordre inexact.

b)  Dans les cas d’arrivée « dead heat » prévus  aux paragraphes b) et e) de l’article 65 ci-dessus,  pour chaque combinaison des mêmes quatre chevaux, le rapport net payé aux permutations dans l’ordre exact doit être au moins égal à deux fois le rapport net payé aux permutations dans un ordre inexact.

Si cette condition n’est pas satisfaite par l’application des règles de calcul des rapports énoncées à l’article 67 ci-dessus, la totalité de la masse à partager  est répartie uniformément entre toutes les  permutations payables en affectant du coefficient deux le nombre de mises sur les permutations dans l’ordre exact et du coefficient un le nombre de mises sur les permutations dans un ordre inexact. On obtient ainsi le rapport de base net des permutations des quatre chevaux dans un ordre inexact. 

Le rapport net payé aux permutations dans l’ordre exact est alors égal à deux  fois le rapport de base net payé aux permutations des mêmes quatre chevaux dans un ordre inexact.

c)    Dans les cas d’arrivée « dead heat »  prévus aux paragraphes c) de l’article 65 ci-dessus, pour chaque combinaison des mêmes quatre chevaux, le rapport net payé aux permutations  dans l’ordre exact doit être au moins égal à trois fois le rapport net payé aux permutations dans un ordre inexact.

Si cette condition n’est pas satisfaite par l’application des règles de calcul des rapports énoncées à l’article 67 ci-dessus, la totalité de la masse à partager est répartie uniformément entre toutes les permutations payables en affectant du coefficient trois le nombre de mises sur les permutation dans l’ordre exact et du coefficient un le nombre de mises sur les permutations dans un ordre inexact. On obtient ainsi le rapport de base net des permutations des quatre chevaux dans un ordre inexact. 

 

Le rapport net payé aux permutations dans l’ordre exact est alors égal à trois fois le rapport de base net payé aux permutations des mêmes quatre chevaux dans un ordre inexact.

d)    Dans les cas d’arrivée « dead  heat »  prévus  aux paragraphes d), f) et g) de l’article 67 ci-dessus, pour chaque combinaison des mêmes quatre chevaux, le rapport net payé  aux permutations dans l’ordre exact doit être égal à six fois le rapport net payé aux permutations dans un ordre inexact.

Si cette condition n’est pas satisfaite par l’application des règles de calculs des rapports énoncés à l’article 67 ci-dessus, la totalité de la masse à partager est répartie uniformément entre toutes les permutations payables en affectant du coefficient six le nombre des mises sur les permutations dans l’ordre  exact et du coefficient un le nombre de mises sur les permutations dans un ordre inexact. On obtient  ainsi le rapport de base net des permutations des quatre chevaux dans un ordre inexact.

Le rapport net payé aux permutations dans l’ordre exact est alors égal à six fois le rapport de base net payé aux permutations des même quatre chevaux dans un ordre  inexact. 

Article 69 : Rapports spéciaux. Cas de chevaux non-partants :

a)    Dans les courses comportant un ou plusieurs chevaux non-partants, le rapport spécial net de la combinaison des chevaux classés aux trois premières places et de l’un quelconque des chevaux non-partants tel qu’il a été prévu  au paragraphe d) de l’article 66 ci-dessus, est égal à la moitié du rapport de base net du pari  « Quarté».

Dans les cas d’arrivée « dead heat », le rapport spécial net de chaque combinaison des chevaux classés aux trois premières places avec un non-partant, est égal à la moitié rapport de base net du  pari « Quarté » comportant les mêmes trois chevaux classés aux trois premières places avec le cheval non partant.

b)    Le rapport spécial de la combinaison, ou en cas de « dead heat » de chaque combinaison, des chevaux classés aux deux premières places et de deux quelconques des chevaux non-partants, tel qu’il a été prévu au paragraphe c) de l’article 68 ci-dessus, est égal au rapport « couplé  venant  du Quarté » des deux mêmes chevaux classés premier et deuxième avec chacun des deux non partants pris deux à deux.

c)  Le rapport spécial de la combinaison, ou en cas de « dead heat » de chaque combinaison, des chevaux classés à la première place et de trois quelconques des chevaux non-partants, tel qu’il a été prévu au paragraphe b) de l’article 66 ci-dessus, est égal au rapport « simple  venant du Quarté » du cheval classé premier avec les trois chevaux non partants pris trois à trois entrant dans la combinaison.

d)     Dans chacun des cas énoncé ci-dessus, les rapports spéciaux payés aux parieurs dont  les combinaisons comportent un, deux  ou trois chevaux non partants ne peuvent être inférieurs  à 1,10 DH  par unité de mise, sauf application des dispositions de l’article 19.

La présente disposition s’applique en particulier lorsque les paris « simple venant du Quarté »,  « Couplé venant du Quarté » et « Tiercé venant du Quarté » sont remboursés.

Les règles du calcul du coefficient de réduction du Quarté seront appliquées en cas de 1, 2, 3 et plus de chevaux non-partants.

Les combinaisons payables sont

¬           l’ordre exact d’arrivée

¬           L’ordre différent

¬           Tiercé venant du Quarté   ( les trois premiers chevaux sans ordre relatif stipulé par le parieur avec un cheval non partant)

¬           Couplé venant du Quarté  ( Les deux premiers chevaux sans ordre relatif stipulé par le parieur avec deux chevaux non partants)

¬           Simple venant du Quarté   ( le premier cheval sans ordre relatif stipulé par le parieur avec trois chevaux non partants)

         

Article 70 :  Formules :

Les parieurs peuvent enregistrer leurs pari « Quarté » soit  sous forme de combinaisons unitaires combinant quatre des chevaux déclarés partants, soit sous forme de formules dites « combinées » ou « champ ».

Les formules combinées englobent l’ensemble des paris « Quarté » combinant entre  eux quatre à quatre un certain nombre de chevaux sélectionnés par le parieur.

Le parieur peut n’engager chaque combinaison de quatre chevaux parmi sa sélection que dans un ordre relatif stipulé.

La formule correspondante dénommée formule simplifiée englobe :

 

K x (K- 1) x (K – 2) x (K – 3)         paris « Quarté »

                                                   24

 

S’il désire pour chaque combinaison de quatre chevaux choisis parmi sa sélection les vingt-quatre ordres relatifs d’arrivée possibles, la formule correspondante dénommée formule complète à vingt-quatre permutations englobe :

 

K x (K  - 1) x ( K – 2) x ( K – 3)      paris «  Quarté ».

                                                                      

Les formules « champ total de trois chevaux » englobent  l’ensemble des paris « Quarté » combinant trois chevaux désignés par le parieur avec tous les autres chevaux officiellement partants.

Si la course comporte N chevaux officiellement partants, le « champ total de trois chevaux de base » englobe :

24 x (N- 3) paris « Quarté » en formule complète à vingt-quatre permutations et     (N – 3) paris « Quarté » en formule simplifiée. Dans ce dernier cas, le parieur doit préciser les places respectives à l’arrivée devant être occupées par les trois chevaux de base de sa formule.

Les formules « champ partiel de trois chevaux » englobent l’ensemble des paris « Quarté » combinant  trois chevaux de base avec une sélection des autres chevaux officiellement déclarés partants, désignés par le parieur.

Si cette sélection comporte P chevaux, le champ partiel de trois chevaux  englobe     24 P paris « Quarté » en formule complète et P paris « Quarté » en formule simplifiée. Dans  ce dernier cas, le parieur doit  préciser en outre les places respectives à l’arrivée devant être occupée par les trois chevaux  de base de sa formule.

 

Les formules « champ total de deux chevaux » englobent l’ensemble des paris « Quarté » combinant  deux chevaux désignés par le parieur avec tous les autres chevaux officiellement déclarés partants  pris deux à deux.

Si la course comporte N chevaux officiellement partants, le « champ total de deux chevaux de base » englobe 12 x ( N – 2) x ( N – 3) paris « Quarté» en formule complète à vingt- quatre  permutations et ( N –2) x (N – 3)  paris « Quarté » en formule simplifiée. Dans ce dernier cas le parieur doit préciser les places  respectives à l’arrivée devant être occupées par les deux chevaux de base de  sa formule, mais n’a pas à classer les autres chevaux dans un ordre relatif.

Les formules « champ total d’un cheval » englobent l’ensemble des paris «  Quarté » combinant un cheval désigné par le parieur avec tous les autres chevaux officiellement déclarés partants pris  trois  à trois.

Si la course comporte N chevaux officiellement partants, le « champ total d’un cheval de base » englobe 4x (N–1) x ( N–2) x (N –3) paris  « Quarté » en formule complète  à  vingt-quatre permutations et ( N–1) x ( N-2) x ( N – 3) paris « Quarté » en formule simplifiée, Dans ce cas, le parieur doit préciser la place à l’arrivée devant être occupée par le cheval de base de sa formule, mais n’a pas à classer les autres chevaux dans un ordre relatif.

Les valeurs des formules « champ total » d’un, de deux ou de trois chevaux de base sont déterminées dès qu’est connu le nombre des chevaux déclarés partant. Ces valeurs ne peuvent plus être modifiées, même  si, avant le départ de la course, certains chevaux sont retirés.

Ceux des paris englobés dans la formule qui comportent un ou plusieurs chevaux n’ayant pas participé à la course, sont traités selon les dispositions de l’article 66 relatif aux chevaux non-partants.

Article 71 :  Cas particuliers.

a)  Lorsque dans une épreuve où fonctionne le pari « Quarté », il  n 'y a aucune mise sur la permutation des quatre premiers chevaux classés dans l’ordre exact d’arrivée ou, en cas de « dead heat », sur la permutation dans l’ordre exact d’arrivée de l’une des combinaisons des chevaux classés aux quatre premières places, la part de la masse à répartir afférente à cette permutation est affectée à la détermination du rapport des permutations des mêmes chevaux dans l’ordre inexact.

S’il n’y a aucune mise sur les permutations dans l’ordre inexact des quatre premiers chevaux classés ou, en cas de « dead heat », sur les permutations dans l’ordre inexact de l’une des combinaisons des chevaux classés aux quatre  premières places, la masse à répartir afférente à ces permutations est affectée à la détermination du rapport de la permutation des mêmes chevaux dans l’ordre exact.                

En cas de « dead heat », s’il n’y a aucune mise ni dans l’ordre exact, ni dans l’ordre inexact sur l’une des combinaisons payables, la masse à répartir afférente à cette combinaison est répartie dans les mêmes proportions entre les autres combinaisons payables.

Si enfin il n’y a  aucune mise sur aucune des combinaisons des quatre  premiers chevaux classés ni dans l’ordre exact d’arrivée, ni dans l’ordre inexact, la totalité de la masse à partager est  affectée à la combinaison des chevaux classés premier, deuxième, troisième et cinquième. A défaut de mise sur cette combinaison, la masse à partager est affectée à la combinaison des chevaux classés premier,  deuxième, quatrième et cinquième ; ou à défaut, sur la combinaison des chevaux classés premier, troisième, quatrième et cinquième, ou enfin à défaut sur la combinaison des chevaux classés deuxième, troisième, quatrième et cinquième. A défaut de mise sur cette dernière combinaison tous les paris « Quarté » sont remboursés.

Dans le cas prévu à l’alinéa précédent  et si la course ne comportait que quatre chevaux classés à l’arrivé, la masse à partager serait répartie entre tous  les parieurs ayant  désigné les trois premiers chevaux classés sans tenir compte de l’ordre d’arrivée, ou à défaut entre tous les parieurs ayant désigné les deux premiers chevaux classés, sans tenir compte de l’ordre d’arrivée. A défaut de mises sur cette combinaison, tous les paris   « Quarté » sont remboursés.

b) En aucun cas un rapport spécial ne peut être réglé aux combinaisons comportant le cheval classé deuxième avec trois chevaux non-partants, ou aux combinaisons des chevaux classés premier et troisième avec deux chevaux non-partants, ou aux combinaisons des chevaux classés deuxième et troisième avec deux chevaux non-partants, ou aux combinaisons des chevaux classés premier, deuxième et quatrième avec un cheval non-partant, ou aux combinaisons des chevaux classés  premier, troisième et quatrième avec un cheval non-partant ou enfin, aux combinaisons des chevaux classés  deuxième,  troisième et  quatrième avec un cheval non-partant.

c)      Course reportée :

Si par  décision des commissaires, une course est reportée et courue le même jour, tous les paris « Quarté » enregistrés sur cette course sont normalement exécutés.

Si la course est reportée à une autre date, tous les paris « Quarté » sont remboursés.

 

d)     Lorsqu’une course comporte moins de quatre chevaux à l’arrivée, tous les paris « Quarté » sont remboursés.